Actualités
Ingrédients

CRANBE’CLEAR®

Toute la légèreté d’un confort intime parfait

 

Cranbe’Clear®, un extrait de canneberge pour le bien-être intime

Cranbe’Clear® est composé d’un extrait de canneberge aussi connu sous le nom de cranberry (Vaccinium macrocarpon Aiton). Il contient naturellement 20% de proanthocyanidines (PACs) mesurés par la méthode améliorée et spécifique : la BL-DMAC. Il est particulièrement adapté aux compléments alimentaires.

Originaire d’Amérique du Nord, cette formidable petite baie rouge est l’allié féminin par excellence. D’ailleurs, elle devient de plus en plus populaire en Europe surtout auprès des femmes.

Traditionnellement, la canneberge est connue pour être associée à la prévention des infections urinaires. Egalement, elle a la particularité de contenir des proanthocyanidines de type A. Ces PACs ont un effet inhibiteur sur l’adhésion aux cellules épithéliales urinaires de certaines bactéries responsables d‘infections urinaires 1-2.Cranbe'Clear®

Les infections urinaires touchent plus fréquemment les femmes que les hommes. En effet, 40 à 50 % des femmes auront au moins une infection urinaire au cours de leur vie [ANSM]. Dans 80% des cas, c’est la bactérie Escherichia coli (E. coli) qui est responsable de l’infection chez la femme [ANSES].

Notre microbiote intestinal est composé de milliards de bactéries, virus et champignons indispensables au bon fonctionnement du corps. La bactérie E. coli y est naturellement présente où elle est inoffensive. Dès lors qu’elle migre vers la vessie, elle peut engendrer des dyscomforts urinaires.

Cranbe’Clear® aide à diminuer l’adhérence des bactéries E. Coli aux cellules du tractus urinaire qui est un facteur de risque d’infections urinaires. Ainsi, Cranbe’Clear® constitue une bonne alternative pour préserver l’intimité de tous.

Quelle est la dose efficace pour bénéficier des effets de Cranbe’Clear® ?

Sur la base d’études cliniques, l’ANSES a retenu que la dose de 36 mg de PACs/jour issue de canneberge montrait un effet anti-adhésion de certaines bactéries (principalement E. coli) à la muqueuse urinaire. Par conséquent, elle a également validé la BL-DMAC comme méthode de référence pour confirmer cette dose.

  • 100 mg de Cranbe’Clear® contient au minimum 20 mg de PACs par dosage avec la méthode de référence : BL-DMAC (soit 180 mg pour obtenir la dose de 36 mg de PACs)

La BL-DMAC : méthode d’analyse de référence 

Plusieurs méthodes existent pour doser les PACs mais les résultats varient d’une méthode à l’autre. La BL-DMAC est une méthode fiable, rapide et très précise. En outre, cinq laboratoires internationaux l’ont validée 3 et publiée dans le Journal of the science of food and agriculture. Ainsi, elle est confirmée comme méthode de référence pour mesurer la teneur en PACs.

L’utilisation d’une telle méthode est un gage de confiance. Elle garantit des produits bien dosés et donc une efficacité auprès du consommateur final.

  • Le laboratoire utilisé par Pharmanager Ingredients pour le contrôle de Cranbe’Clear® est un de ces laboratoires internationaux ayant validé cette méthode.

 

Etudes des effets de la canneberge sur l’incidence des infections urinaires

Etude de Caljouw et al. 2014 4

Des chercheurs néerlandais ont mené une étude multicentrique sur 516 femmes afin d’observer l’effet d’une prise quotidienne de canneberge contenant 18 mg de PACs/jour pendant un an.

Les résultats ont été très encourageants. En effet, la prise quotidienne de canneberge dosée à 18 mg de PACs/jour seulement a réduit l’incidence des infections urinaires de 26%.

CranbeClear étude

Etude Howell AB et al. 2010 5

Une autre étude multicentrique sur 32 femmes a évalué l’effet de canneberge contenant différents dosages en PACs (18, 36 et 72 mg de PACs/jour) sur l’activité anti-adhérente d’E. coli.

D’abord, la première expérience a montré une activité anti-adhérente significative dans les urines collectées auprès des volontaires ayant consommé de la canneberge par rapport au placebo (p<0,001). Ensuite, la deuxième expérience (cf. figure ci-dessous) a mesuré l’indice d’adhésion sur les cellules épithéliales. Après une consommation de canneberge de 36 ou 72 mg de PACs, l’indice d’adhésion des bactéries était significativement inférieur à celui où la consommation de canneberge était de 18 mg de PACs (p<0,001).

Canneberge Etude microscope

Ainsi, 36 mg de PACs/jour offre une activité anti-adhérente optimale pour limiter l’adhésion des bactéries aux cellules de la paroi utérine. En d’autres termes, c’est le meilleur rapport coût/efficacité.

Pour conclure sur Cranbe’Clear®

  • Adapté pour vos compléments alimentaires
  • Convient aux vegans
  • Sans huile de palme
  • Sans nanomatériaux (Règlement 1169/2011)
  • Origine de la matière première : Canada
  • Dossiers Annexe II et Annexe III complets
  • 180 mg de Cranbe’Clear® permet d’obtenir la dose de 36 mg de PACs

Cranbe'Clear® : Le confort intime par la canneberge avec 20% de proanthocyanidines

  1. Ermel G, Georgeault S, Inisan C, Besnard M. Inhibition of adhesion of uropathogenic Escherichia coli bacteria to uroepithelial cells by extracts from cranberry. J Med Food. 2012;15(2):126-34.
  2. Liu Y, Black MA, Caron L and Camesano TA. Role of cranberry juice on molecular-scale surface characteristics and adhesion behavior of Escherichia coli. Biotechnol Bioeng 93:297 (2006).
  3. Prior R. et al. Multi‐laboratory validation of a standard method for quantifying proanthocyanidins in cranberry powders. Journal of the Science of Food and Agriculture, vol 90, Issue 9. 21 april 2010. http://www.dmac-asso.org/
  4. Caljouw et al. Effectiveness of Cranberry Capsules to Prevent Urinary Tract Infections in Vulnerable Older Persons JAGS 62:103–110, 2014
  5. Howell AB, Botto H, Combescure C et al. Dosage effect on uropathogenic Escherichia coli anti-adhesion activity in urine following consumption of cranberry powder standardized for proanthocyanidin content. BMC Infect Dis 2010;10:94.

 

Toutes nos références

Pour en savoir plus, contactez-nous !

Contact fr
Envoi